dimanche 2 août 2015

ADAPTATION ANTENNE et RECEPTEUR



                       FILTRE en Pi  ou  Collins 

Objectif de ce montage : 

adapter les impédances côté antenne et côté récepteur.
Ce circuit donnera satisfaction aux débutants et à ceux qui veulent écouter les fréquences avec une antenne quelconque pas forcément prévue pour l’écoute d’une bande précise.   
Exemple : long fil de longueur indéterminée suivant la place disponible.  

Le circuit est composé :


d’une entrée antenne
d’une bobine L1
d’une bobine L2
d’un commutateur à 6 positions
de deux condensateurs variables de 150 à 300 pF, ou 470 pF valeur non critique.
d’un boitier en tôle étamé
d’une sortie avec masse

L’impédance du circuit d’entrée (antenne) a une impédance propre qui doit être branché à une impédance de même valeur
qui est située à l’entrée du récepteur RX.
Si ce n’est pas le cas, il y aura désadaptation, qui se traduira par un rendement faible et une mauvaise sélectivité.
La solution est de placer un circuit d’adaptation en Pi  ou filtre Collins. 

Caractéristiques des bobines :

L1 :     mandrin  (diamètre intérieur) de 35 mm
comporte 4 bobines de 6 spires jointives distancées entre elles de 10 mm avec les deux extrémités et 3 prises.

L2 :     mandrin  (diamètre intérieur) de 35 mm  en série avec L1.
comporte 2 bobines de 7 spires au total  (deux fois 3,5 spires).
fil de 1 mm  et spires espacées de 3 à 4 mm entre elles, avec les deux extrémités et une prise au milieu.

Commutation suivant les bandes amateurs :  

pour la bande 3,5  MHz :   commutateur en position 0   les deux bobines L1 et L2 en série.

pour la bande 7 MHz     :   commutateur en position 2    deux fois 6 spires de L1  et  L2  complète.   

pour la bande  14  MHz :   commutateur en position 3    une seule bobine de 6 spires et  L2 complète.

pour la bande  21  MHz :   commutateur en position 4    la bobine L2  seule et  complète.

pour la bande  28  MHz :   commutateur en position 5    la moitié de L2  soit  3,5 spires côté sortie récepteur.

Nota :   si le commutateur n’est pas trouvé, il reste la possibilité de placer un fil sur la borne d’entrée avec une pince
crocodile au bout pour pincer les prises des bobines.

Autre solution possible :    

placer les bobines L1 et L2  sur des bornes à fiches bananes avec la possibilité de changer
les bobines suivant les bandes à écouter. 
La mise au point des caractéristiques des bobines se fera à l’aide d’un Grid-Dip pour trouver la fréquence d’accord.

Réglage :   

tourner les CV1 et CV2 jusqu’à trouver l’accord bien précis et la puissance la plus forte.
Placer CV1 à fond et chercher le bon réglage avec CV2 ( maximum ), Continuez en diminuant CV1 et en cherchant un réglage
supérieur au précédent et ainsi de suite jusqu’au moment où le contrôle de niveau de réception passe par la plus grande
valeur de puissance.   Les réglages seront différents si on modifie l’antenne de réception.

Le boitier sera de préférence fermé et en tôle étamée (boite à biscuit sans peinture et fer étamé pour les soudures de masse).

Les bornes d’entrée et de sortie seront faites avec des socles pour PL259.  

Remarque :   

dans le but de ne pas faire chauffer le composant transistor ou tube avec la puissance réfléchie qui revient à l’étage les émetteurs sont souvent munis d’un filtre adaptateur d’impédance entre l’antenne et le dernier étage final 
de sortie en cas de mauvaise adaptation d’impédance. Ceci est mis en évidence avec l’indicateur du taux d’ondes stationnaires.

Bonne réalisation,

73 Alain F6AGV 
 

samedi 22 février 2014

LE LECTEUR QUI S'INTERESSE !

Vous avez 4 choix possibles !

De l'oubli et pertes au partage des connaissances.



f6agv (AT) free.fr

mercredi 4 décembre 2013

Premier article du Radioamateur Novice

Le débutant passionné de radio et le radioamateur "novice" trouveront ici de quoi, se distraire en consultant les articles ou en apportant de l'eau au moulin de la licence "novice" en France.
Car l'information se doit de circuler dans les deux sens, n'est ce pas !
Sur Internet, et c'est un principe à respecter, on peut prendre et on peut donner.

Ce préambule sera court, je ne peux que vous souhaiter une bonne lecture et la bienvenu sur ce blog.
N'oubliez pas que vous êtes "chez vous" et que vous pourrez y faire des commentaires constructifs.

En attendant d'en savoir plus, vous pouvez m'aider et me joindre à mon adresse mail :

f6agv(at)free.fr

Cordialement,   Alain Verbrugge  membre du RAF et du BHAF,  ex membre du REF 19692
indicatif datant de septembre 1968